Important débrayage au lycée de Balata pour dénoncer les violences quotidiennes aux abords de l'établissement
MATOURY

Important débrayage au lycée de Balata pour dénoncer les violences quotidiennes aux abords de l'établissement

Le lycée de Balata va devenir à la rentrée prochaine un lycée polyvalent pour accueillir plus d'élèves (DN)
Les jeunes scolarisés au lycée de Balata sont victimes "de violences quasi quotidiennes" expliquent les enseignants qui constatent qu'ils arrivent "la boule au ventre en cours". • ARCHIVES FRANCE-GUYANE

 Un débrayage contre les violences. Les professeurs du lycée ont cessé le travail pendant une heure ce jeudi matin afin de dénoncer "les violences quasi-quotidiennes qui touchent les élèves de l'établissement victimes de rackets et braquages". Le personnel et la direction se sont réunis aussi. Ils attendent des retours de la préfecture, du rectorat, de la CTG et de la mairie de Matoury.

Un important débrayage a eu lieu ce jeudi de 11h30 à 12h30 au lycée professionnel de Balata. Les enseignants se sont retrouvés dans la cour de l'établissement pendant une heure pour parler avec leurs élèves de la violence qu'ils subissent à l'extérieur de l'établissement. Deux objectifs : dénoncer l'insécurité aux abords de l'établissement...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger