Contrôles de nuit sur l'île de Cayenne : mobilisation générale de la gendarmerie et de la police nationale
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Contrôles de nuit sur l'île de Cayenne : mobilisation générale de la gendarmerie et de la police nationale

Gaëtan Tringham (g.tringham@agmedias.fr)
Photo d'illustration d'une patrouille de Police nationale
Photo d'illustration d'une patrouille de Police nationale • POLICE NATIONALE DE LA GUYANE

L'île de Cayenne sous surveillance. Hier soir, de nombreux contrôles des forces de l'ordre ont été relevés autour de l'agglomération. Police, Gendarmerie, hélicoptère et même le préfet Thierry Queffelec ont participé à cette opération de grande ampleur. 

Suzini, Attila Cabassou, Village Chinois, Mont Lucas, Family Plaza etc... Il était difficile d'échapper aux forces de l'ordre hier soir sur l'île de Cayenne. Si bien qu'un hélicoptère de la gendarmerie a survolé les alentours de la capitale guyanaise une grande partie de la nuit. Son faisceau lumineux a été remarqué par de nombreuses personnes.

De nombreux automobilistes ont également été contrôlés sur des ronds-point stratégiques au cours de la nuit : "Au rond-point de Suzini en venant de Rémire, beaucoup de voitures de police et beaucoup de policiers. Il y avait même des personnes bloquées contre le grillage de Montjoly", a notamment témoigné sur les réseaux un internaute.

Le Préfet a, lui aussi, assisté à certains des contrôles. Thierry Queffelec a par exemple été aperçu au niveau du Village Chinois de Cayenne avec la police nationale. Ce dernier a également passé une partie de la nuit avec une patrouille de gendarmerie, nous informe-t-on encore.

Pourtant, la préfecture explique ce matin qu' "il ne s'agissait que d'un contrôle routier de routine." L'opération d'hier soir n'avait pourtant rien d'habituel tant les moyens déployés étaient impressionnants.

"Il s'agissait effectivement d'une opération coordonnée entre la gendarmerie et la police nationale pour lutter contre la délinquance au quotidien", indique de son côté la gendarmerie.

Pour information, le Ministre de l'intèrieur avait annoncé au début du mois vouloir renforcer la lutte contre les rodéos urbains :


La préfecture de Guyane annonce encore qu'elle en dira plus sur le motif exact de cette opération d'ici au début de la semaine prochaine. Elle devrait communiquer d'ici là les chiffres des agents mobilisés et les résultats de ces contrôles. À suivre.

A LIRE AUSSI : La gendarmerie face aux rodéos urbains