50 euros d’aide pour réparer son vélo
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

50 euros d’aide pour réparer son vélo

A.G.
Manu, animateur de l’atelier Kaz Vélo reçoit le public du mardi au samedi de 9 heures à 13 heures et de 14 heures à 17 heures
Manu, animateur de l’atelier Kaz Vélo reçoit le public du mardi au samedi de 9 heures à 13 heures et de 14 heures à 17 heures • A.G.

Depuis le 11 mai, tous les Français, sans critère d’éligibilité, peuvent bénéficier d'une aide de 50 euros pour faire réparer leur vélo. En Guyane, trois réparateurs sont actuellement habilités à proposer cette prime.

Avis aux propriétaires de biclous remisés au fond du jardin ! Depuis une dizaine de jours, une aide de 50 euros est accordée à ceux qui souhaitent faire réparer leurs vélos. Pour en bénéficier, il faut au préalable choisir un réparateur affilié sur le site coupdepoucevelo.fr. En Guyane, trois acteurs sont référencés par la plateforme : La Kaz à vélo, l’entreprise Christophe Cazala et 100 % Cycles (lire ci-contre). Tous sont situés sur l’île de Cayenne.
Une aide pour rouler en toute sécurité
Pour prétendre à cette aide, il faut tout d’abord prendre rendez-vous pour dresser un diagnostic de la bécane. « Quand le vélo arrive à l’atelier, on vérifie les freins, les roues avant et arrière, la transmission, la direction et l’assise puis on dresse un devis de réparation », détaille Manu, animateur de l’atelier Kaz à vélo. Le check-up dure une vingtaine de minutes.

L’aide financière s’applique à la main d’œuvre