L’Europe: Quel budget pour la Guyane ?
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Fonds européens pour la Guyane

L’Europe: Quel budget pour la Guyane ?

Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr
Le comité de suivi interfonds s'est réuni ce mercredi 28 septembre
Le comité de suivi interfonds s'est réuni ce mercredi 28 septembre • NL

Le comité de suivi interfonds qui est en charge de la gestion stratégique des fonds européens structurels et d’investissements depuis 2014, s’est réuni ce mercredi 28 septembre dans les nouveaux locaux du Pôle affaires européennes, à la CTG. Il était question des financements provenant de l’Union Européenne. À l’approche de la programmation 2021-2027, quel bilan tirer de la précédente gestion des fonds ?

 815 millions d’euros, c’est le chiffre à retenir !

Cette somme annoncée lors de la réunion annuelle du comité de suivi interfonds, correspond au montant des fonds européens investis en Guyane sur la programmation 2014-2020.
 
Le développement local
La Guyane a ainsi pu mettre en place de nombreux projets locaux et régionaux, grâce à tout un éventail de financements : le Fonds européen de développement régional (FEDER) a apporté 447 millions d'euros à des entreprises, associations et autres collectivités. 139 millions d'euros proviennent du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), tandis que 19 millions d'euros s'inscrivent dans le cadre de la coopération interreg Amazonie.
 
Comme les autres régions de France, la Guyane a également reçu une enveloppe supplémentaire de plus de 100 millions d’euros provenant de React UE (Recovery assistance for cohesion and the territoires of Europe), le volet territorial du plan de relance européen après la crise engendrée par la covid-19.
 
Faire mieux la prochaine fois
Si les fonds européens de la programmation 2014-2020 sont quasiment tous consommées, Thibault Lechat-Vega souligne néanmoins des pistes d’amélioration sur les prochaines années.

« L’objectif fixé par le président de la CTG qui est de renvoyer zéro euro à Bruxelles devrait être atteint, maintenant il faudra faire encore mieux ! Sur la programmation 2014-2020, il y a eu certaines frustrations légitimes notamment dans le secteur de la pêche. Elles concernaient les délais de paiement et le montant de l’enveloppe.
Il faut savoir que cette dernière est limitée à 32 millions d’euros tous les cinq ans et qu’une grosse partie a été consommé pour compenser les surcouts qu’ont subis les pécheurs. Il restait donc peu de fonds pour faire de l’investissement
».

« Malgré le nombre de pêcheurs et la production qui diminuent, on a réussi à sauvegarder un minimum de crédits et à légèrement l’augmenter pour mieux invertir dans les infrastructures et relancer la filière », ajoute le 3e vice-président délégué aux affaires européennes.

Même si la programmation 2021-2027 est encore en cours de validation à la Commission européenneest, l’enveloppe générale attribuée à la Guyane devrait être en « forte augmentation ».
 
 
 Détails de fonds investis
- 447 millions d’euros du FEDER (fonds européen de développement régional), pour soutenir 428 projets.
- 178 millions d’euros du FSE/IEJ (fonds social européen/ initiative pour l’emploi des jeunes) pour 164 projets.
- 139 millions d’euros du FEADER (fonds européen agricole pour le développement rural) pour 3542 projets.
- 32 millions d’euros du FEAMP (fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) pour 246 projets
- 19 millions d’euros pour le PCIA (programme de coopération interreg Amazonie)