Les manifestants « enjoints » de libérer le Grand Port Maritime, la Sara « sera débloquée demain » selon son directeur des terminaux
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
INFO FRANCE-GUYANE

Les manifestants « enjoints » de libérer le Grand Port Maritime, la Sara « sera débloquée demain » selon son directeur des terminaux

S.R.
Des bus bloquent les entrées de la SARA et du Grand Port Maritime de Guyane depuis lundi matin.
Des bus bloquent les entrées de la SARA et du Grand Port Maritime de Guyane depuis lundi matin. • PHOTOS : GAETAN TRINGHAM

 Le tribunal administratif de Cayenne s’est penché ce jour sur la procédure en « référé mesures utiles » lancée par la direction du Grand Port Maritime de Guyane lundi. Le juge des référés ordonne « le déblocage des accès », sous astreinte de « 100€ par heure de retard ». La Sara, bloquée depuis lundi, sera libérée dès demain selon Frédéric Dupelin, son directeur des terminaux en Guyane.

 Le juge des référés Laurent Martin a ordonné ce mercredi aux différentes organisations qui bloquaient depuis lundi plusieurs accès au Grand Port Maritime de libérer l’accès sous astreinte de 100€ par heure de retard. Une décision rendue en début d’après-midi, et suivie à la lettre puisque les bus qui obstruaient le passage ont été dégagés ce mercredi.

Deux jours et demi durant, sur initiative de l’UTG et des différents signataires du collectif « la Caravane pour la liberté », des accès au parking des terminaux du Grand Port Maritime ont été bloqués par des manifestants, en guise de riposte aux peines de prison ferme prononcées à l’encontre de quatre manifestants, pour certains syndiqués