La brique de Guyane fait des adeptes
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

La brique de Guyane fait des adeptes

S.R. (s.reffe@agmedias.fr)

 Louée pour ses qualités éco-responsables et sa capacité à s'adapter aux conditions équatoriales, la brique de Guyane est en vogue. La semaine dernière, l'entreprise portée par Stéphane Lambert inaugurait en grande pompe ses premières villas à Soula. Elle promet de s'inscrire dans la durée au sein de la commande publique avec un matériel qui se veut éco-responsable.

Ces briques made in Guyane, expérimentées depuis les premières années d'existence de l'entreprise à Stoupan, permettent de maintenir la fraicheur et de contenir l'humidité. © S.R.

Stéphane Lambert et Gilles Adelson, maire de Macouria, lors de l'inauguration vendredi dernier. © S.R.

L'église de Saint-Georges, une boulangerie et une crèche se sont déjà parées des briques de Guyane. © S.R.

La brique, matériel de construction en vogue sur le territoire ? A l’heure où les prix de l’immobilier et des matériaux de construction flambent, Stéphane Lambert, dirigeant de La Brique de Guyane depuis 2014, compte bien développer une alternative qu’il présente comme éco-responsable face aux méthodes traditionnelles de construction.

En fin de semaine dernière, quatre villas étaient inaugurées au bout de la rue Kokioco à Soula. Leur particularité ? Des murs porteurs entièrement faits de briques. Un matériel 100% péyi puisque la latérite les composant est récoltée dans une carrière qui jouxte l’usine