Halte à spéculation sur le prix des terrains agricoles
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ECONOMIE

Halte à spéculation sur le prix des terrains agricoles

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr

 La Safer Guyane, nouvellement établie, va pouvoir bénéficier de l’usage de son droit de préemption à l’instar des Safer du reste de la France. Cette décision, très attendue, a été adoptée à l’Assemblée nationale ce 25 novembre, suite à un amendement déposé par le député de la 2e circonscription, Lénaick Adam. Christian Epailly, président de la Safer, nous explique ce que cela implique pour l’attribution du foncier agricole en Guyane.

 Un sésame très attendu, arrivé plus vite que prévu. « Nous l’attendions pour l’année 2023. Et finalement on l’aura obtenu même avant l’agrément de la SAFER auprès du ministère de l’agriculture », confie-t-il, l'air ravi. Le droit de préemption est un outil juridique instauré par la loi qui va permettre à la société d'aménagement foncier et d'établissement rural d'avoir