Djòk Start Up veut dénicher de nouveaux talents dans l’entrepreneuriat
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ÉCONOMIE

Djòk Start Up veut dénicher de nouveaux talents dans l’entrepreneuriat

S.R. (s.reffe@agmedias.fr)
De gauche à droite, Jammo Serville (responsable de la cellule initiatives locales et développement économique), Françoise James (directrice des affaires culturelles à la mairie de Cayenne) et Hélène Paul (maire-adjointe de Cayenne), ont mis en place un concours novateur pour mettre en avant l'entrepreneuriat péyi.
De gauche à droite, Jammo Serville (responsable de la cellule initiatives locales et développement économique), Françoise James (directrice des affaires culturelles à la mairie de Cayenne) et Hélène Paul (maire-adjointe de Cayenne), ont mis en place un concours novateur pour mettre en avant l'entrepreneuriat péyi. • D.R.

La Ville de Cayenne, en partenariat avec l’agence nationale de la cohésion des territoires, la CACL, la CTG ou encore la CCIG, lance la première édition de Djòk Start Up. Différentes séances de coaching et un concours devant un parterre du monde économique sont programmés dans le but de dénicher de nouveaux talents péyi oeuvrant à la création d'activités.

 « On veut mettre en avant des gens qui se mouillent, qui prennent des risques pour créer leurs propres activités et les développer. » annonce d’emblée Jammo Serville, responsable de la cellule Initiatives locales et développement économique à