Miss Guyane 2022 : Shaïna Robin revient sur son couronnement
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Concours de beauté

Miss Guyane 2022 : Shaïna Robin revient sur son couronnement

Propos recueillis par Marlène CLEOMA, m.cleoma@agmedias.fr
Shaïna Robin revient sur son couronnement
Shaïna Robin revient sur son couronnement • @ P.R

La nouvelle ambassadrice de la beauté guyanaise Shaïna Robin s'est prêtée au jeu de l'interview. Elle se dévoile un peu plus pour France-Guyane.

Qu'avez-vous ressenti à l'annonce des résultats ?
J’ai été très surprise, très émue, je ne m'y attendais pas. Aujourd’hui encore, je ne m’en rends pas compte.

Où avez-vous fait la différence durant l'élection ?
Je pense que j’ai gardé mon côté naturel et déterminé. J’ai tout donné pour avoir la couronne.

Comment vous êtes-vous sentie durant la préparation de Miss Guyane ? Avez-vous constaté des changements ?
Grâce à l’Organisation Miss Guyane, j’ai pu évoluer dans différents domaines, notamment l’attitude, aujourd’hui je sais comment me tenir correctement ! Mais aussi, comment avoir de l’élégance, de la prestance, lorsque l’on marche, avoir du style. Des techniques de prise de parole en public et dans les médias. C’est beaucoup de conseils pour pouvoir s’adapter à ce nouveau monde.

Justement, qu’est-ce cela fait de découvrir ce « nouveau monde » ?
Je suis dans les étoiles, je n’arrive pas encore à tout gérer, c’est tout nouveau pour moi ! Mais j’apprends beaucoup afin d’être à l'aise. Depuis que je suis Miss Guyane, je reçois énormément de messages, j’essaye de répondre à tout le monde car c’est important de remercier les gens qui me soutiennent.

Pourquoi avez-vous décidé de participer à cette élection ?
Car je me suis sentie prête cette année, je me suis dit que j'allais tout donner. Avant j’étais très timide et réservée, je ne me sentais pas prête car il faut avoir un mental pour aller à Miss Guyane. C’est un enjeu important, savoir bien représenter son territoire.

En tant que Miss Guyane, avez-vous un projet qui vous tient à cœur et que vous souhaiteriez réaliser ?
En effet. J’aimerais lutter pour l’accès aux études des jeunes issus des communes éloignées. Je viens de Kourou mais je n’ai pas toujours résidée dans cette commune, j’ai vécu à Mana aussi, j’ai fait une année au lycée là-bas. Je me suis rendu compte que c’était compliqué d’avoir accès aux formations sur place.

Comment vous comptez ou souhaitez faire cela ?
En faisant de la prévention. J’inciterai les politiques à s’y intéresser et créer plus de formations dans ces zones comme ça les jeunes peuvent rester auprès de leur famille et réaliser leur rêve.

"Chaque détail compte"
 
Justement, beaucoup disent avoir des projets mais à l’issue, elles deviennent mannequin voire influenceuse… le milieu de la mode vous intéresse ?
Pour le moment non ça ne m’intéresse pas ! D’ailleurs mon premier shooting c’était avec l’Organisation Miss Guyane. Peut-être après mais pour le moment je me concentre sur Miss Guyane.

Comment vous préparez-vous à l'élection de Miss France ?
Nous travaillons la prise de parole, la culture générale, notamment notre connaissance sur la Guyane, car il est important de bien connaitre son territoire pour en parler et le représenter.
Il y a un travail sur la manière de gérer les sociaux, les shooting… C’est un tout, chaque détail compte.

Avez-vous un message à adresser aux Guyanais ?
Merci pour leur soutien, ça me fait chaud au cœur, je reçois les messages et ça me donne beaucoup de force pour la suite. J’ai hâte de les rencontrer !


Pour en savoir plus :
Shaïna Robin élue Miss Guyane 2022

Miss Guyane 2022 : qui réussira le coup de poker ?


Melysa Stephenson : Le dernier shooting de Miss Guyane 2021