Les patients du Csapa et du Caarud exposent leurs œuvres
Santé mentale

Les patients du Csapa et du Caarud exposent leurs œuvres

La rédaction avec ARS
Des exposants issus du CHC ou du Caruud

Dans le cadre des Semaines d’information sur la santé mentale 2023, une exposition met à l’honneur les œuvres des patients du Csapa Cayenne (Centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie du pôle santé mentale du CHC) et du Caarud (Centre d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction de risques pour Usagers de Drogues). Lundi, s’est tenu le vernissage de l’exposition, en présence des usagers artistes et des partenaires, à l’Accordeur, à Cayenne. Cette exposition sera visible à partir de la fin du mois et pour plusieurs semaines, à la mairie de Cayenne.

Ces créations artistiques sont l’aboutissement d’un projet de plus de deux ans, prenant forme dans le cadre d’un atelier thérapeutique hebdomadaire, avec pour objectif de lutter contre l'envie irrépressible de consommer une substance alors qu’on ne le veut pas à ce moment-là, par le biais d’une méthode appelée « interférence cognitive ».

Une tâche qui demande de la concentration

Il s’agit d’une méthode qui consiste à remplacer des images en lien avec la consommation par une tâche qui demandera précision et concentration. Dans le cadre de cet atelier, la tâche consiste à assembler minutieusement des perles en les collant sur un dessin dont le but est d’interférer avec les images mentales en lien avec les envies de consommer un produit psychoactif.

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger