En images : l'hommage des fans à Mikaben devant l'Accor Arena à Paris
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
HOMMAGE

En images : l'hommage des fans à Mikaben devant l'Accor Arena à Paris

Alfred JOCKSAN, à Paris

Des fleurs, des larmes, de la pluie... Mais aussi une foule immense était rassemblée ce lundi soir (17 octobre) pour honorer la mémoire de l'artiste, Mickael Benjamin, dit Mikaben, deux jours après son malaise fatal sur la scène à l'Accor Aréna de Paris Bercy.

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

© Alfred Jocksan

 Ce lundi soir sous une pluie battante, des centaines des fans se sont déplacés à l’appel de François Rilchy Cyprien et Marie Michelle Legrand, devant l’entrée des loges et salons d’Accord Aréna de Bercy. Dans cette salle que le chanteur avait enflammé avant d’être foudroyé par une crise cardiaque ayant entrainé sa mort à l’âge de 41 ans, en laissant derrière lui, sa famille, ses compagnons de scène, son talent, un héritage des chansons et des fans désemparés, traumatisés.

• LIRE AUSSI : Mikaben décède lors du concert de Carimi à Paris

La tristesse et le chagrin étaient immenses. Les visages étaient marqués suite à ce décès. C’est le cas de Marie qui avait assisté au concert. « Je suis encore sous le choc. Je n’y ai pas cru. Je tenais à être là ce soir. C’est traumatisant ».

Ce talentueux musicien, Mickael Benjamin, dit ‘’Mikaben’’ a perdu la vie sur scène, samedi 15 en plein concert à Paris Bercy Accor Aréna devant des milliers des spectateurs présents dans la salle.
"Le public est notre force"
Le drapeau d’Haïti a flotté sur Paris ce lundi soir en présence des musiciens du groupe Carimi et son chanteur emblématique, Mickael Guirand, qui a pris les temps de saluer et de remercier la foule, malgré son immense tristesse. « Le public est notre force, notre énergie. C’est ça qui nous donne le tonus et qui nous motive. Quand on a des coups durs. Voilà, c’est eux encore qui viennent pour nous réconforter. C’est comme un contrat qu’on a avec eux. Les racines sont profondes. On est là pour eux. C’est dur, on ne voit pas loin, on ne voit pas clair. Mais on va continuer à bosser ».

Son excellence, Jean Josué Pierre Dahomey, l’ambassadeur d’Haïti en France, était présent pour cet hommage populaire a ce musicien connu du monde entier, Mikaben. « Nous avons passé un weekend douloureux. Je lance un message d’unité à la communauté haïtienne, un message d’espoir. Mikaben représente pour nous un héros national. Un héros qui chantait Haïti. Mikaben est parti, les bases qu’il a jetées sont profondes et nombreuses. Il vit dans chacun d’entre nous. Je suis ravi de voir tout ce beau monde qui a fait ce déplacement en si grand nombre pour venir faire ce dernier hommage à Mikaben. L’ambassade d’Haïti en France remercie la communauté pour cette marque d’unité, de fraternité et d’amitié ».

Saluons aussi la présence du chanteur James Germain, les yeux rougis par le poids de la douleur. Il lance un appel aux ravisseurs du frère et du cousin de Mikaben en Haïti. « On demande qu’ils soient relâchés car je pense qu’ils ont le droit d’accompagner leur frère, leur cousin, à sa derniere demeure. Solennellement, j’appelle aux kidnappeurs de libérer Frederick Dupont ». Le monde artistique et d'autres personnalités antillaises sont venues partager le deuil en commun.


Un moment difficile
Ils sont venus nombreux pour cet hommage, pour ce moment de recueillement, pour déposer des fleurs, des lumières sur le trottoir au pied de ces photos, des mots et du drapeau d’Haïti accroché sur la grande baie vitrée. Certains ont versé des larmes en écoutant une des chansons du chanteur « Ou pati kité mwen ». D’autres ont priés pour son âme.

Une énorme tristesse que vivent les fans de Mikaben. C’est le cas de Jennyfer avec son gros bouquet de roses blanches dans les mains. « C’est très difficile. Ça nous fait énormément de peine. Ça fait très très mal. Je prie pour sa famille ».

Des yeux rougis, des visages fermés, ravagés par tant de peine et de tristesse, de douleurs et d’incompréhension. Des petits groupes par ci et là parlent de ce concert qui était à les entendre magnifique, splendide, la prestation de Mikaben était géniale. « Loin de nous tous l'idée qu’il allait nous quitter subitement comme ça. Ce soir, on est là, on est triste. Mais nous sommes obligés d’accepter. Je me devais d’être là », explique Chantal les larmes aux yeux.

Dans cette foule mobilisée, tout le monde est sous le choc, où flotte le drapeau d’Haïti, les cœurs pleurent, la tristesse s’exprime, comme un grand remerciement et la confirmation de la place qu’il a dans le cœur des tous ces fans, de tous ces gens qui ont toujours suivi son parcours avec passion et ferveur.

Un hommage mémorable à Mikaben, l’homme patient, l’homme généreux, l’homme conciliant, son esprit a été accompagné pour qu’il puisse faire une bonne traversée.…