En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
Hexagone l'actualité des Antillais et Guyanais de l'Hexagone
  • Hexagone
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

le madras remis au goût du jour par Marlène Potiron

Alfred Jocksan (agence de presse GHM) Lundi 19 mars 2012

Afficher toutes les miniatures

La Martiniquaise Marlène Potiron, a présenté ses créations lors du Dimanche de la mode qui s’est tenu ce week-end à la salle Olympe de Gouges à Paris.

Née à Fort de France en juillet 1960, de parents originaires du Gros Morne, Marlène a débuté dans le milieu associatif et aujourd’hui elle vit de sa création. Depuis près de quinze ans, cette femme passionnée va de succès en succès. Une rencontre en 2007 avec Philippe Girard du Centrex lui permet de participer à son premier salon de mariage à Lognes (77). Une occasion de faire découvrir ses robes de mariage exotiques mettant en valeur la femme quelle que soit son origine. Installée à la porte de Montreuil à Paris, elle ne connaît pas la crise. Son carnet de commande est plein. Elle valorise le madras qu’elle affectionne avec la dentelle, l’organza, la soie, le lin. Ses vêtements sont légers, faciles à porter, évasés avec une petite touche européenne et une fantaisie créole, le piqué à l’ancienne. Agréable à voir et à porter. Sa broderie anglaise rehaussée d’une touche de madras a fait sensation dans le public. Elle propose un nouveau rendez-vous le 7 avril pour un prochain défilé lors du Trempage créole à Clichy la Garenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire