« Un discours de fermeté face au gouvernement brésilien »

« Un discours de fermeté face au gouvernement brésilien »

Propos recueillis par Kerwin ALCIDE

Après un séjour de deux jours en Guyane, une délégation de sénateurs, parmi lesquels les deux élus guyanais, s'envole pour le Brésil, où il sera question notamment d'orpaillage illégal. Jean-Etienne Antoinette estime qu'un discours de fermeté s'impose.

En juillet, vous avez émis des doutes quant à la volonté brésilienne de ratifier l'accord France-Brésil sur la lutte contre l'orpaillage clandestin. Cette question sera donc le point central de cette visite ?
Elle sera au coeur de la discussion. Il est clairement prévu des rencontres pour aborder ce problème. Un, il y a la ratification de cet accord signé en 2008 entre le président...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger