Patrick Deixonne a abandonné mais son combat continue ous avons eu beaucoup Malgré un deuxième
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Des enfants au coeur de la course

Patrick Deixonne a abandonné mais son combat continue ous avons eu beaucoup Malgré un deuxième

Dix-neuf classes de primaire, à travers tout le département, suivent Rames Guyane et les concurrents guyanais. Chaque semaine, le mercredi (*), l'une d'entre elles propose un article dont le sujet est chaque fois différent. Aujourd'hui : une rencontre avec le concurrent guyanais Patrick Deixonne, qui a abandonné la course.

Nous avons eu beaucoup de peine en apprenant l'abandon de notre skipper Patrick Deixonne. De la peine pour lui car il était venu à l'école de Montsinéry nous raconter pourquoi il faisait cette course. Un rêve qui a pris fin avec son abandon. A la question : « Si vous étiez un animal, qu'est-ce que vous seriez ? » Patrick avait répondu qu'il serait un jaguar. Et s'il était une couleur ? « Bleue ». Une plante ? Un « flamboyant ». Un oiseau ? L