Marly : gardienne de robes de touloulou
CARNAVAL

Marly : gardienne de robes de touloulou

Audrey Virassamy

Pour les carnavaliers les plus assidus, la recherche des costumes ne s'arrête jamais. Dans son atelier à Matoury, Marly partage ses secrets autour d'un seul trésor : la robe de touloulou.

Des robes à profusion : sur le balcon, accrochées aux fauteuils, sur des portants et même derrière les rideaux. Chez Marly, le touloulou à de quoi se satisfaire. Mieux encore, Marly, adepte de carnaval depuis plus de vingt ans, ne rechigne pas à raconter son histoire. Et même ses histoires de bals paré-masqué. Cependant, Marly ne collectionne pas que les histoires. Parmi les centaines de robes exposées, prêtes à virevolter dans les dancings, d'autres plus modestes, tout en coton, se laissent découvrir. Ce sont les vestiges d'une époque révolue, celle où le touloulou recherchait plus l'anonymat que l'élégance. En témoigne la robe gòl. Celle que...

Suivez l'info en temps réel
sur l'appli France-Guyane!

Télécharger