La difficile reconquête des sites d’orpaillage illégaux

La difficile reconquête des sites d’orpaillage illégaux

Ils ont été mandatés pour une mission sur le développement d’une filière aurifère responsable en Guyane. Leur travail s’est basé sur une expérimentation lancée en 2012 qui devait permettre, dans le cadre d’une procédure accélérée, à des orpailleurs légaux de venir s’installer sur des sites d’orpaillage illégaux. Dix autorisations d’exploitation ont été ainsi attribuées. L’exploitation des sites a duré douze mois. 260 kilos d’or ont été extraits sur neuf des dix sites (le dixième n’a pas fourni...

franceguyane.fr 824 mots - 24.06.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir