Le Mayouri santé Guyane toujours dans l’attente de réponses
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Crisa sanitaire

Le Mayouri santé Guyane toujours dans l’attente de réponses

SH
Lors de la visite d'Annick Girardin, en juin, le dialogue avait été difficile entre la représentante du gouvernement de l'époque et le MSG. Le collectif a déposé en préfecture une demande officielle pour rencontrer les trois ministres qui arrivent à partir de dimanche.
Lors de la visite d'Annick Girardin, en juin, le dialogue avait été difficile entre la représentante du gouvernement de l'époque et le MSG. Le collectif a déposé en préfecture une demande officielle pour rencontrer les trois ministres qui arrivent à partir de dimanche. • PHOTO D'ARCHIVES FRANCE GUYANE

Une demande officielle d’audience auprès du Premier ministre et des ministres de la Santé et de l’Outre-mer, en visite officielle à partir de dimanche en Guyane, a été déposée à la préfecture par le Mayouri santé Guyane. Le collectif faisait ce matin le point sur la situation et sa vision de la gestion de la crise sanitaire.

« A ce jour, les exigences que nous avions depuis le début de la crise n’ont pas été mises en œuvre, regrette Yvane Goua, l’un des quatre porte-parole du Mayouri santé Guyane. Parmi celle-là, l’hôpital de campagne, qui n’en est pas un selon le collectif. Car, « l’Escrim n’a pas de lit de réanimation et n’est pas fait pour une hospitalisation durable. Entre-temps, le plan blanc a été déclenché. Ce que nous considérons comme un aveu d’échec et d’incapacité. Les personnels soignants sont à bout. Et on n’a pas amélioré la situation. »

Aussi, « les trois ministres qui viennent ne pourront résoudre la situation avec une baguette magique, ajoute Yannick Xavier, lui-aussi