Le Suriname suspend la coopération transfrontalière avec la France
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
MARONI

Le Suriname suspend la coopération transfrontalière avec la France

Raymond Van Hermet & P.R.
Mardi 7 novembre 2017, fleuve Maroni. Le barrage de gendarmerie sur la rivière Inini, composé d'une barge d'orpaillage clandestin, saisie, reconvertie en barrage flottant pour empecher la remontée de la rivière aux orpailleurs clandestins.
Mardi 7 novembre 2017, fleuve Maroni. Le barrage de gendarmerie sur la rivière Inini, composé d'une barge d'orpaillage clandestin, saisie, reconvertie en barrage flottant pour empecher la remontée de la rivière aux orpailleurs clandestins. • JODY AMIET

Le Suriname vient de suspendre la coopération transfrontalière avec la France. Cette décision fait suite à une série d’incidents sur le fleuve Maroni. Pour le Suriname, la coopération ne se poursuivra que lorsque la démarcation des deux territoires sera clairement définie.

Ces derniers mois, trois incidents survenus sur le fleuve Maroni ont fait réagir les politiciens surinamais s'opposant à la coopération transfrontalière. Les deux premiers incidents ont eu lieu le 25 septembre et le 23 octobre 2018. Dans les deux cas, la gendarmerie française a procédé à la destruction