Harry Hodebourg candidat aux législatives… pour les français de l’étranger
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
INTERVIEW

Harry Hodebourg candidat aux législatives… pour les français de l’étranger

Propos recueillis par Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr)
Harry Hodebourg, candidat aux législatives... pour les français de l'étranger.
Harry Hodebourg, candidat aux législatives... pour les français de l'étranger. • DR

 Harry Hodebourg militant écologiste affirmé et délégué régional de Cap 21 se déclare candidat à l’élection législative dans la 2ème circonscription des français établis hors de France. Crée en 2010, elle est l’une des 11 circonscriptions des français de l’étranger et comprend 33 pays d’Amérique latine et des Caraïbes, situés entre le Mexique et l’Argentine, pour une population d’environ 100 000 Français. Défense des intérêts des citoyens, questions environnementales, coopération internationale… L’activiste nous présente sa démarche.

 Pourquoi avoir choisi de vous présenter dans cette deuxième circonscription des Français établis hors de France (Amérique latine et Caraïbes) ?
La Guyane ne fait pas partie de cette circonscription, mais elle est située à son épicentre. Je suis né et j’ai passé toute ma vie dans cet espace géographique si riche humainement. C’est tout naturellement que je souhaite représenter mes compatriotes qui y résident. Je m’estime d’ailleurs davantage légitime que certains candidats parachutés qui n’ont aucun lien réel avec le continent.

Est-ce aussi parce que vous pensez avoir plus de chance d’y être élu que si vous vous présentiez dans une circonscription plus « classique » ou bien parce que vous pensez avoir plus d’impact sur les sujets qui vous tiennent à cœur ?
Bien malin qui pourrait affirmer quels sont les candidats qui auraient toutes les chances d’être élus ! Il y aura une campagne pendant laquelle chacun révélera sa personnalité, dévoilera ses convictions et présentera son programme. Je suis un candidat crédible et je pense avoir toutes mes chances. Les thèmes qui me tiennent à cœur sont la défense des citoyens français installés dans la circonscription, la coopération internationale et l’intégration régionale, les questions environnementales, l’égalité femmes-hommes et les violences faites aux femmes. Vu mon parcours, ce sont des sujets parmi d’autres que je suis capable de porter avec compétence, détermination et verve.

Justement, vous êtes un militant écologiste