Peines de prison confirmées en appel pour les quatre manifestants
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
INCENDIE DE LA PRÉFECTURE

Peines de prison confirmées en appel pour les quatre manifestants

S.R. (s.reffe@agmedias.fr)
Alexander Marchener, Richard Cimonard, Stéphane Palmot et Gilles Beaudi restent incarcérés au Centre pénitentiaire de Remire-Montjoly.
Alexander Marchener, Richard Cimonard, Stéphane Palmot et Gilles Beaudi restent incarcérés au Centre pénitentiaire de Remire-Montjoly. • D.R.

 La cour d'appel de Cayenne confirme ce jeudi 25 novembre le jugement sur l'action publique et civile des quatre manifestants condamnés à des peines de prison ferme après l'incendie d'une façade de la préfecture le 20 juillet 2020.

 Dans une composition différente que celle qui a siégé lors de l’audience du 15 novembre, la cour d’appel de Cayenne a rendu sa décision dans l’affaire des quatre manifestants condamnés pour « dégradation ou détérioration du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes » suite à l’incendie de la préfecture le 20 juillet 2020.

Statuant publiquement, la cour a jugé irrecevable les demandes de récusation et les exceptions de procédure relatives aux différentes vidéos