Sinnamary : démantèlement d’une bande organisée surnommée « B7 »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Sinnamary : démantèlement d’une bande organisée surnommée « B7 »

P.R

Quatre Sinnamariens, accusés de plusieurs braquages à main armée, ont été arrêtés lundi dernier. Ils seront jugés le mois prochain.

 Lundi dernier à l’aube, plus de 60 gendarmes*, ont interpellé quatre individus dans la commune de Sinnamary. Lors des perquisitions, une arme de poing, un fusil à canon scié, des cagoules ont été découverts et saisis, nous apprend la gendarmerie.

Ces quatre jeunes, âgés de 16 à 19 ans, sans profession, sont soupçonnés d’avoir commis au mois de mai dernier deux vols à main armée et une tentative de vol à main armée.

La bande, surnommée « B7 », était « particulièrement organisée » indique la gendarmerie. « Ils planifiaient leurs méfaits et repéraient leurs victimes de nuit en circulant à quatre dans un SUV. Une fois avoir mis leur cagoule, la bande menaçait ses victimes avec leurs armes pour se faire remettre argent, bijoux, téléphones et vélo électrique. »

Ils repartaient ensuite à Sinnamary pour y revendre les objets volés.

Déférés devant le procureur de la République après 96 heures de garde à vue, les braqueurs sont poursuivis pour « tentative de vol en bande organisée avec arme, vols en bande organisée avec arme et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime. »

Ils sont placés sous contrôle judiciaire et seront jugés le mois prochain.


*provenant de l’antenne du GIGN, du peloton d’intervention de l’escadron de Périgueux, du PSIG de Kourou, des trois équipes cino de Guyane et des enquêteurs de la compagnie de Kourou,