Pirogue chavirée : un Pasteur de Maripasoula se noie au niveau du Saut Lessé Dédé à Papaïchton
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
FAITS DIVERS

Pirogue chavirée : un Pasteur de Maripasoula se noie au niveau du Saut Lessé Dédé à Papaïchton

La Rédaction
Un homme de 60 ans décède suite à la pirogue qui se renverse.
Un homme de 60 ans décède suite à la pirogue qui se renverse.

Herman Apianaï, pasteur du centre chrétien international à Maripasoula décède après le chavirage d’une pirogue ce samedi 20 août. L'accident s’est produit au niveau du Saut Lessé Dédé à Papaïchton, côté Suriname. Son corps a été retrouvé 48 heures plus tard.

 C’est la deuxième noyade dans ces circonstances en un mois. Herman Apianaï, pasteur du centre chrétien international à Maripasoula, âgée d'une soixantaine d'annés décède lors d’un trajet sur le fleuve entre Saint-Laurent et Maripasoula. La pirogue s’est retournée samedi matin, aux alentours de 10 heures, au niveau du Saut Lessé Dédé à Papaïchton, côté Suriname.
 
Sur la pirogue, trois hommes étaient présents. Lors de l’accident, le piroguier et l’autre passager ont été secourus par des témoins, mais Herman Apianaï , quant à lui, était introuvable. La gendarmerie a eu connaissance des faits seulement 24 heures plus tard. Dimanche toute la journée, une patrouille en pirogue de Maripasoula a longé le fleuve. Lundi matin, une patrouille de Grand-Santi s'en est occupée.
Les recherches de sa disparition se sont terminées ce lundi matin (22 août), lorsque l’homme a refait surface 48 heures plus tard. Ce dernier a été retrouvé vers Albina, par des membres de sa famille qui faisaient les recherches en parallèle des autorités.

Cet accident est semblable à celui produit il y a un mois, le 20 juillet 2022, où le corps d’un homme avait été retrouvé 36 heures plus tard sur le Mahury. La pirogue avait été renversée et l’homme se serait noyé dans la foulée.