Kourou : interpellations de trois hommes, dont un coupable de violences conjugales
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Kourou : interpellations de trois hommes, dont un coupable de violences conjugales

M.O (m.odry@agmedias.fr)
L'homme qui commettait des violences sur sa compagne a été interpellé dans la rue. Il sera jugé le 6 janvier prochain.
L'homme qui commettait des violences sur sa compagne a été interpellé dans la rue. Il sera jugé le 6 janvier prochain. • SHUTTERSTOCK

Trois interpellations ont eu lieu cette semaine dans la ville spatiale. Un homme recherché pour violences conjugales, un autre impliqué dans un accident et le troisième, un homme roulant sans permis avec des sabres dans son véhicule, tous vont répondre prochainement de leurs actes.

Les contrôles jouent un rôle important dans la sécurité des citoyens puisqu’ils permettent de nombreuses interpellations. En une semaine, le PSIG de Kourou a interpellé trois hommes, dont un qui a été incarcéré et l’autre envoyé au centre de rétention administrative.

 

Mercredi 30 novembre :

Les gendarmes interpellent dans la rue un homme qui a commis des violences sur sa compagne. La veille, cette dernière avait déposé plainte puisqu’elle subissait depuis plusieurs mois des actes de violences, jusqu’à même une ITT de 7 jours en septembre dernier. L’homme, au courant de la plainte, ne rentrait plus au domicile.

Il a été déféré devant le procureur de la République après 48 heures de garde à vue. Il sera jugé en comparution immédiate le 6 janvier prochain. Les faits qui lui sont reprochés sont “Violences habituelles sur conjoint en état de récidive légale”, indique la gendarmerie.

Le même jour, les gendarmes, en patrouille dans le quartier Monerville, trouvent un individu qui était impliqué dans un accident de la route. “Placé en garde à vue, il se voit notifier une ordonnance pénale délictuelle et une convocation devant le procureur le 13 janvier 2023”, détaille la gendarmerie de la ville spatiale.

 

1ᵉʳ décembre :

Lors d'un contrôle de véhicules avenue Bellony, les brigadiers interpellent un homme qui conduit sans permis de conduire. Puis, ils découvrent que le véhicule n’est pas assuré, que le conducteur est sous stupéfiants mais surtout a deux sabres cachés dans sa voiture. D’après la gendarmerie, l’homme à 34 ans qui demeure à Soula. “fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français et est conduit au CRA”.