Il casse le bras de la mère de ses enfants avec un sabre et met le feu à la maison
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Faits-Divers

Il casse le bras de la mère de ses enfants avec un sabre et met le feu à la maison

La rédaction
Les pompiers interviennent samedi soir à Macouria sur l'incendie d'une maison. Le père de famille séparé de sa femme serait le responsable de ce feu.
Les pompiers interviennent samedi soir à Macouria sur l'incendie d'une maison. Le père de famille séparé de sa femme serait le responsable de ce feu. • RÉSEAUX SOCIAUX

L'incendie a ému la population. Il s'est déroulé samedi soir à Macouria. Les gendarmes délivrent plus d'informations sur ce drame familial qui aurait facilement pu se transformer en un énième féminicide.

  Samedi 6 août 2022 à 20h15, un quartier de Macouria. Un homme armé d'un sabre se rend au domicile de son ex-compagne avec qui la séparation se passe mal.
   En présence de ses trois enfants mineurs, il ouvre de force la chambre de son ex-femme qui n'est pas là. Quand elle arrive dans la maison, il lui assène un premier coup avec le plat du sabre au niveau du cou puis lui porte un second coup, côté tranchant au niveau de la nuque.

   La victime se protège avec son bras qui est profondément coupé et fracturé sous la violence du choc.
Le plus jeune enfant tente de s'interposer et est projeté contre la porte par son père. Il est légèrement blessé à la nuque.

    Avant de quitter les lieux, l'homme s'empare d'un bidon d'essence qui se trouve dans sa voiture et asperge l'intérieur de l'habitation avant d'y mettre le feu.
    Il prend la fuite avant l'arrivée des forces de l'ordre et des secours. Les pompiers parviennent à circonscrire l'incendie avant qu'il ne se propage dans le quartier mais l'intérieur de l'habitation est totalement détruite.
  
   Les enfants sont placés dans la famille et la mère évacuée au Centre hospitalier de Cayenne où elle est opérée et présente une incapacité temporaire totale de deux mois.
   La mère amène son fils aux gendarmes
    La brigade de recherches de Kourou est saisie de l'enquête et pendant plus de 24 heures, les gendarmes de la compagnie de Kourou sont mobilisés pour localiser l'individu. Après plusieurs opérations dans des habitations du centre de Cayenne par les gendarmes de Kourou, la mère de l'individu recherché contacte les enquêteurs et amène son fils à la gendarmerie de Macouria où il est placé en garde à vue pour tentative de meurtre et destruction par un moyen dangereux pour les personnes (incendie).
   
     Après 48 heures de garde à vue et face aux éléments de preuve recueillis, l'homme âgé de 38 ans est déféré devant le procureur de la République en vue d'être présenté devant un juge d'instruction. puis il est placé en détention provisoire et incarcéré au centre pénitentiaire.
     Les faits sont requalifiés en tentative d'assassinat et destruction par un moyen dangereux pour les personnes.

Source : gendarmerie