La centrale du Larivot à nouveau entravée par la justice
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
ENVIRONNEMENT/ECONOMIE

La centrale du Larivot à nouveau entravée par la justice

Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr)

 Ce 28 avril, le Tribunal administratif de la Guyane a annulé l’autorisation environnementale délivrée à la société EDF-PEI par l’ancien Préfet Marc Del Grande, pour l’exploitation de la centrale électrique du Larivot. 

 Après avoir statué au fond, le Tribunal administratif a indiqué ce jour que « la dérogation à l’interdiction de porter atteinte aux espèces protégées, comprise dans l’autorisation environnementale, était illégale, faute pour les services de l’Etat de démontrer l’absence de ‘solution alternative satisfaisante’ permettant de réduire les atteintes portées aux espèces protégées. »

Dans son communiqué, le tribunal explique également : « il n’est pas démontré que les deux zones dit du ‘parc avenir’, à proximité du port de Dégrad-des-Cannes, ne constituaient pas des 'solutions alternatives satisfaisantes' au sens du code de l’environnement, sachant que le choix de ces terrains aurait permis de réduire les atteintes portées aux espèces protégées. Les...