Premiers pas des lycéens sans affectation dans les locaux de l’OPRF
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !

Premiers pas des lycéens sans affectation dans les locaux de l’OPRF

Gaetan Tringham
L'OPRF de Matoury accueille à présent des élèves de CAP.
L'OPRF de Matoury accueille à présent des élèves de CAP. • GT

 Par manque de place dans les lycées, 580 élèves sortant de 3ème n’avaient pas été affectés dans un établissement pour la rentrée de septembre. Ce 10 novembre, certains d'entre eux ont franchi pour la première fois le seuil de l’Opérateur Public Régional de Formation (OPRF). Des salles de cet organisme ont été réhabilitées pour accueillir pour la première fois des lycéens.

 « A partir de l’instant ou les lycées nous on dit qu’il n’y avait pas suffisamment de places , on a dû trouver une solution. Nous avions des locaux disponibles à l'OPRF. Il fallait simplement se donner les moyens ». C’est ce qu’annonce Gabriel Serville lors de la réunion de rentrée de ce jour. Si l’organisme de formation garde ses fonctions de base, il devient également un lycée à part entière pour les élèves et le personnel concerné.

L’ancien principal du collège de Papaïchton, John Mpemba Boni a été nommé responsable de cette unité d’enseignement professionnel. Il précise que « le fonctionnement reste celui d’un établissement