INSPE : Des étudiants en alternance, sans contrat… ni salaire
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
Education

INSPE : Des étudiants en alternance, sans contrat… ni salaire

Nancy LAFINE, n.lafine@agmedias.fr
Inquiets pour leurs avenirs professionnels, après de nombreuses relances au rectorat, les étudiants en alternance à l’INSPE de Cayenne ont enfin pu débuter la partie pratique de leur formation au sein d’établissements scolaires.
Inquiets pour leurs avenirs professionnels, après de nombreuses relances au rectorat, les étudiants en alternance à l’INSPE de Cayenne ont enfin pu débuter la partie pratique de leur formation au sein d’établissements scolaires. • NL

Après plusieurs mois d’attente, les alternants en master 2 de l’institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) ont enfin signé leur contrat de travail. Un soulagement pour ces futurs CPE et professeurs qui depuis le début de la rentrée des classes, étaient sans poste, ni salaire.
 

C’est presque un feuilleton à rebondissements pour les étudiants en alternance de l’INSPE (institut national supérieur du professorat et de l’éducation).

D’un commun accord avec ses autres camarades, Kelly nous invitait à la rejoindre dans une salle du bâtiment de l’INSPE. Elle n’était pas là pour nous parler de sa découverte du métier de conseillère principale d’éducation (CPE) au sein d’un établissement.

Bien au contraire, plus de deux mois après la rentrée scolaire, la jeune fille n’avait toujours pas reçu de contrat, alors que pour cette année scolaire, elle a bien été sélectionnée pour poursuivre son master 2 en alternance.

Une situation qui visiblement concernait de nombreux étudiants.

Des étudiants désarmés

« En vrai, la direction de l’INSPE ne s’occupe pas spécialement de notre situation et on sent bien que ce n’est pas sa priorité », explique la stagiaire impuissante.

Avant...