Harcèlement : « C'est pas nos parents qui iront en prison ? »
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CAYENNE

Harcèlement : « C'est pas nos parents qui iront en prison ? »

Marie GUITTON
Un policier a répondu hier aux questions des collégiens d'Eugène-Nonnon (MG)
Un policier a répondu hier aux questions des collégiens d'Eugène-Nonnon (MG)

Insultes, racisme, incitation à la violence... Les établissements de l'académie de Guyane se sont mobilisés contre le harcèlement hier. Reportage au collège Eugène-Nonnon, à Cayenne.

« Je vous entends souvent dire'ma bouche m'appartient'. C'est vrai, mais il y a des limites. » À l'occasion de la journée nationale contre le harcèlement, les forces de l'ordre sont intervenues hier dans tous les établissements de l'académie de Guyane. « Le but, c'est d'éviter que vous fassiez des mauvais choix qui vous mèneront chez nous, au commis