INTERVIEW

Spatial : « L'année 2021 ne s'annonce pas bonne... »

Spatial : « L'année 2021 ne s'annonce pas bonne... »

Marie-Anne Clair, directrice du Centre Spatial Guyanais, a choisi France-Guyane pour réagir au débrayage qui a eu lieu lundi au CSG à l'initiative de l'Union des Travailleurs Guyanais (UTG). Si elle reconnait des difficultés, la directrice nie les pressions qui seraient faites, selon la centrale, pour faire partir des salariés. Elle évoque aussi Ariane 6 et la concurrence accrue de Space X.


Que répondez-vous aux travailleurs qui ont débrayé lundi, dont l'UTG qui dénonce des pressions pour faire partir les salariés du CSG et des sous-traitants ?

Oui la situation est difficile puisque le nombre de lancements a baissé significativement depuis l'année dernière avec moins de lancement. Cette année, on est sur un objectif de sept lancements dans le meilleur des cas, alors que la base est dimensionnée pour faire douze lancements. L'année dernière on...
franceguyane.fr 912 mots - 12.02.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres