• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Economie

La CCI et les impôts à la rencontre des entrepreneurs de l'Ouest

S.Z. Mercredi 3 Mars 2021 - 17h50
La CCI et les impôts à la rencontre des entrepreneurs de l'Ouest
DRFIP et CCI à la rencontre des PME de l'Ouest. - Samuel Zralos

Les discussions ont porté sur le versement des aides du plan de relance, cette après-midi midi à Saint-Laurent du Maroni.


Les aides, les aides refusées, les aides en retard, les problèmes liés à la demande des aides. Questions et réponses ont tourné autour du même thème ce mercredi après-midi, à l'antenne saint-laurentaise de la Chambre du commerce et de l'industrie. Rodolphe Sauvonnet, accompagné dr représentants de la CCI, a profité d'un déplacement dans la capitale de l'Ouest pour y rencontrer les entrepreneurs et revenir avec eux sur le volet financier du plan de relance.

Les effectifs de la direction régionale des finances publiques ont été augmentés pour faire face aux demande d'aide, en particulier celles du mois d'octobre qui ont du toutes être rentrées manuellement suite à des problèmes informatiques, mais le traitement prend du temps, notamment pour ce mois problématique, explique l'administrateur général des finances publiques en Guyane.

La dizaine de personnes dans le public prend studieusement des notes et les questions sont très concrètes, notamment en ce qui concerne les aides refusées automatiquement, parfois à tort. Dans ses réponses, M. Sauvonnet se veut rassurant et affirme avoir demandé à ses équipes de se montrer « bienveillants envers toutes les entreprises », alors que pour les particuliers, le recouvrement forcé des impayés a repris.
« Avancer certains dossiers »

Julien Berthelot, représentant CPME pour l'Ouest et président de l'union desentrepreneurs de l'ouest guyanais a trouvé dans ces réponses les moyens de faire « avancer certains dossiers », lui qui était dans l'attente de « beaucoup d'informations dont on avait besoin », en particulier pour comprendre certains rejets demandes d'aides aux « explications vagues ».

Comme ses confrères, il aura également appris cette après-midi que si le service des impôts de Saint-Laurent du Maroni est voué à grossir, avec plus d'agents et un rattachement de Kourou à l'Ouest à partir de 2023, Pour les entreprises, ce sera toujours plus Cayenne qui s'en occupera.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
2 commentaires
5 commentaires
1 commentaire
2 commentaires