La Kwanzaa, la fête des afro-descendants
Soutenez la presse écrite et France-Guyane : >ABONNEZ-VOUS !
CULTURE

La Kwanzaa, la fête des afro-descendants

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr
La Kwanzaa, la fête de fin d'année des Afro descendants
La Kwanzaa, la fête de fin d'année des Afro descendants • AG

 Connaissez-vous la célébration de la Kwanzaa? Elle se déroule du 26 décembre au 1er janvier. La cérémonie de lancement s’est tenue cette année à la mairie de Cayenne. Cette fête est implantée en Guyane depuis près d’une dizaine d’années. D’où vient-elle et que représente-elle ?

 Vous en avez certainement entendu parler à travers des films noirs américains, où la Kwanzaa est souvent présentée comme une contre-culture face à la généralisation de la fête de Noël, passée d’une date autrefois païenne à une fête chrétienne, puis à un rendez-vous, de plus en plus, commercial.
Si selon Wikipédia « son but originel était de promouvoir et réaffirmer les liens entre les Noirs d’Amérique et l’Afrique, pour se démarquer des fêtes de Noël apportées par les Blancs européens », cette fête occupe pourtant un créneau calendaire plutôt vacant, puisqu’elle se déroule, non pas le 25 décembre, mais du 26 décembre au 1er janvier ; le jour de l’an faisant figure de no man’s land.
Pas de concurrence