• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Marne / Guyane

Marne : Les autorités redoutent un cluster géant après un rassemblement de la communauté guyanaise

Samir Mathieu Lundi 10 Août 2020 - 16h36
Marne : Les autorités redoutent un cluster géant après un rassemblement de la communauté guyanaise
Plusieurs centaines de personnes étaient présentes à ce rendez-vous organisé par la communauté guyanaise. - Photo DR

 Les autorités sanitaires du Grand Est redoutent la formation d'un cluster géant après un rassemblement de plusieurs centaines de personnes dans la Marne. Il s'agissait d'un rassemblement de la communauté guyanaises de l'hexagone. 

Les autorités sanitaires de la région Grand Est redoutent la formation d'un cluster géant après un grand rassemblement organisé par la communauté guyanaises dans la nuit de samedi à dimanche à Matougues dans la Marne. Plusieurs centaines de personnes ont participé à ce rendez-vous festif et les gendarmes ont constaté que les gestes barrières n'étaient pas respectés.

Les autorités sanitaires ont donc mis en garde ce dimanche 9 août au soir les participants. Les participants, membres de la communauté guyanaise, venaient de plusieurs villes de France dont Toulouse et Rennes, mais aussi de Belgique et des Pays-Bas selon l'agence régionale de la santé (ARS) du Grand-Est. 

“Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans la nuit du 8 au 9 août sur la commune de Matougues (Marne), dans le cadre d’une soirée festive. Sur place, la gendarmerie a constaté que les mesures barrières n’étaient pas respectées par les participants”, a indiqué l’ARS Grand-Est dans un communiqué commun avec la préfecture de la Marne.

“D’après les organisateurs, ce rassemblement festif” organisé par la communauté guyanaise “devait initialement réunir une centaine de personnes. Mais on estime à plusieurs centaines le nombre effectif de participants, l’information ayant été relayée activement via les réseaux sociaux”, explique l’ARS, évoquant un “risque sanitaire élevé”. Les gendarmes ont constaté “l’absence de respect des gestes barrières, et notamment du port du masque lorsque la distanciation physique (1 mètre) ne pouvait être respectée”. “Les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec le virus sont ainsi les participants, les musiciens, les chauffeurs de taxis sollicités”, ajoute-t-elle. L’ARS estime que le risque est d’autant plus élevé en raison de l’âge des participants, majoritairement âgés de 20 à 40 ans. L'ARS de la région Grand-Est a engagé les participants à se faire dépister et porter un masque “systématiquement” pendant 14 jours “en présence d’une personne”. Un message a également été envoyé ”à chaque participant sur les risques encourus et la conduite à tenir”.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

seu otário 11.08.2020

c'est quoi la communauté guyanaise ? la communauté créole de Guyane ?

Répondre Signaler au modérateur
aouara 11.08.2020

Les donneurs de leçons :les ouah ouah et autres « Gabriel petits fours » , Toto, Robo,gogo etc... manqueront pas de réagir et de fustiger ces comportements irresponsables.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 11.08.2020

Bravo aux Guyanais de l'hexagone qui ont dû accueillir des compatriotes ultramarins. Quel bel exemple pour notre territoire

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
1 commentaire
A la une
Santé

Covid-19 : 9 400 patients guyanais guéris

P.R - Mardi 22 Septembre 2020

Sports

Une

Cyclisme : C’est reparti !

Alain PAULMIN Samedi 19 Septembre 2020
Une

Basket : la nouvelle équipe en...

Alain PAULMIN Vendredi 18 Septembre 2020
Une

Cyclisme : Le Gruppetto, un...

Alain PAULMIN Jeudi 17 Septembre 2020