France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le dernier conte d’Hugo Coëta

Samedi 12 Octobre 2019 - 03h05
 Le dernier conte d’Hugo Coëta
Le conteur guyanais Hugo Coêta s'est éteint mercredi 9 octobre à 6 h du matin à son domicile à Cayenne - BERNARD DORDONNE

Le conteur natif de Sinnamary, ancien docker à Dégrad-des-Cannes, s’est éteint mercredi. Il allait avoir 83 ans.

Le conteur Hugo Coëta né le 30 octobre 1936 à Sinnamary, savane Paracou, s’est éteint mercredi à 6 heures, à son domicile à Cayenne après un long combat contre la maladie. Il était père de deux filles et deux garçons. Un hommage lui sera rendu le 2 novembre à 20 heures lors de la nuit du conte qui aura lieu à Mana.

Hugo Coëta passe son cursus scolaire à Malmanoury. En 1956 il part pour son service militaire. Il découvre très tôt le monde du travail. Il devient chauffeur de transport en commun puis chauffeur de poids lourd pendant sept années. Durant vingt-trois ans, il travaille comme docker au port de Dégrad-des-Cannes, à Rémire-Montjoly. En 2001, il prend sa retraite à Cayenne.

C’est dans les années 1980, au contact de ses amis, qu’il développe sa passion pour les contes avec notamment Fortuné Courat et Octavius Pamphile dit Tatave. Tous deux sont membres fondateurs de l’association Masak, qui a ouvert la voie à toute la nouvelle génération de conteurs guyanais. 

Hugo Coëta était l’un des derniers dòkò, avec la regrettée Floriette Méthon dite Yèyèt qui continuait à transmettre son savoir aux nouvelles générations avec l’association Zidzag Prod pour le Festival international du Conte Paul Henri Gérard.

Rémy Aubert, président de Zidzag Prod, a lancé un vibrant « honneur et respect » au conteur Hugo Coëta, membre lui aussi de l’association. « Les membres du Festival international du conte Paul Henri Gérard, les conteurs de Guyane et d’ailleurs, et la population guyanaise tiennent à exprimer à sa famille leurs sincères condoléances et à témoigner toute notre sympathie et gratitude pour l’ensemble de son œuvre et son combat culturel pour la Guyane. Comme le dit Amadou Hampâté Bâ : Un conteur qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »

B. D.

Le conteur guyanais Hugo Coêta né le 30 octobre 1936 à Sinnamary dans la Savane Paracou s'est éteint mercredi 9 octobre à 6 heures du matin à son domicile à Cayenne - BERNARD DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une

Sports

Guyane

Les résultats sportifs du...

Lundi 21 octobre 2019
Guyane

Les prévisions du week-end

Samedi 19 octobre 2019

Le collège Saint-Laurent III...

Samedi 19 octobre 2019