France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Spatial

La ministre Frédérique Vidal et des reponsables européens ont assisté au lancement d’Ariane 5

Angélique Gros et Clément Billardello 25.07.2018
La fusée Ariane 5 a décollé à 8h24 au CSG de Kourou. - ESA-CNES-ARIANE ESPACE
Ce matin, Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d’études spatial (CNES), a accueilli Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat à la transition écologique et solidaire. Ils ont assisté au décollage de la fusée Ariane 5 à 8 h 24 (heure de Guyane), au Centre spatial guyanais (CSG) à Kourou. Ce 99e lancement a mis en orbite quatre nouveaux satellites Galileo pour le compte de la commission européenne. Ils permettront au système de navigation européen d’être opérationnel. En présence de Pedro Duque, ministre espagnol des sciences, de l’innovation et des universités, et de la commissaire européenne, Elizabeta Bienkowska, Frédérique Vidal a visité le site du CSG, notamment l’Ensemble de lancement d’Ariane 3 (ELA-3). L’ELA-3 permet de préparer le lanceur du 100e lancement d’Ariane 5, prévu le 5 septembre prochain. Les ministres et la commisaire européenne ont également assisté à une présentation du site « S5 », où le projet « BepiColombo » est en cours de préparation, avant son lancement en octobre 2018. Cette mission aura pour but d’explorer la planète Mercure dès 2025. Frédérique Vidal, Pedro Duque et Elizabeta Bienkowska ont également visité le chantier de l’ELA-4 d’Ariane 6, qui devrait être opérationnel dès 2020.