UAG : la contre-assemblée

UAG : la contre-assemblée

Rosane FAYET
Les vice-présidents étudiants organisaient hier une contre-assemblée générale, s'opposant au mouvement de grève intersyndical. Après sondage, une poignée d'étudiants présents dans l'amphi, allait dans le sens de ses élus étudiants (RF)
Les vice-présidents étudiants organisaient hier une contre-assemblée générale, s'opposant au mouvement de grève intersyndical. Après sondage, une poignée d'étudiants présents dans l'amphi, allait dans le sens de ses élus étudiants (RF)

Alors qu'une grève neutralise le pôle universitaire aujourd'hui, le vice-président étudiant de l'UAG, Lionel Vincent, exprimait hier son opposition à ce mouvement, lors d'une assemblée générale agitée. Arrivé ce week-end de Martinique, il dénonce une part de vérité occultée.

« Une grève oui. Mais quand on sait comment, pourquoi et contre qui on l'organise. Or ici, ils sont manipulés » , appuie Lionel Vincent, vice-président étudiant de l'université Antilles-Guyane, de passage en Guyane jusqu'à la semaine prochaine. Jeudi dernier, un mouvement intersyndical initié par le collectif LPPE (1) votait en assemblée générale la grève du pôle universitaire de Guyane. Depuis, des élus étudiants bondissent contre une manifestation « non organisée et non éclairée