• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAKE NEWS

Non, le docteur Flament du CHK n'est pas décédé, encore moins des conséquences du vaccin

XP.LP. Mardi 17 Août 2021 - 11h22
Non, le docteur Flament du CHK n'est pas décédé, encore moins des conséquences du vaccin
La capture d'écran qui a circulé sur les réseaux sociaux, décrivant le Dr Flament comme décédé des conséquences de la vaccination - DR

 Toujours plus nombreuses en ces temps troublés qui profitent tout autant aux complotismes qu'aux communications téléguidées, c'est cette fois l'image d'un ancien médecin bien connu de bon nombre de kourouciens qui a été exploitée à des fins de propagande antivax. Heureusement, l'intéressé qui ne vivrait plus en Guyane se serait dit amusé de cette situation dont les conséquences auraient pu être plus graves.

 "Sur le coup, on a rigolé, mais c'est quand même très grave, indique Bernard Roehrich, directeur par intérim du CHK (centre hospitalier de Kourou). Les inconscients qui envoient ce genre de messages prennent une lourde responsabilité" poursuit le directeur de l'hôpital de Kourou, ayant une pensée pour les proches du Dr Fabrice Flament qui auraient pu tomber sur la nouvelle, sans savoir qu'elle était fausse.

La nouvelle ? Celle dans une publication d'abord publiée sur Facebook, puis largement relayée sur bons nombres de groupes et réseaux sociaux guyanais dans laquelle le médecin anesthésiste est présenté comme un chirurgien... qui plus est décédé dans la fleur de l'âge des conséquences d'une seconde injection vaccinale ! 

"Tout cela est parfaitement faux, nous sommes énormément choqués quant à sa famille et ses amis dont je fais partie. Ce n'est pas beau que de faire des choses pareilles, surtout pour dénigrer le vaccin" réagit Martine Papaix Puech, médecin anesthésiste à la retraite, présidente du CA du CHK et élue municipale à la santé à la mairie de Kourou. " Il semblerait que cela l'ait fait rire quand il l'a appris, mais j'imagine que maintenant il doit plutôt être mécontent qu'on ait utilisé son image" continue l'ancienne collègue de celui qui jusqu'à début août était encore chef de service en anesthésie à l'hôpital de la cité spatiale. 

D'après différentes sources proches de l'hôpital, des amis du docteur Flament seraient rentrés en contact avec lui à la suite de la diffusion de cette fausse information et il leur aurait confirmé se porter pour le mieux.

Après vingt ans de services au sein de l'hôpital de Kourou, le médecin aurait simplement décidé de voguer vers d'autres horizons, faisant le choix de partir s'installer en Angola, en Afrique de l'Ouest. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

Garimpo 18.08.2021

Un réseau sociale de l’ethnie Eskimo du Grand nord nous informe du décès de geygey, c’est vrai, j’aime bien les eskimos du grand nord, certains disent qu’il serait mort du covid...mais c’est vrai j’en ai discuté aussi dans la famille. Si vous croyez pas vous aimez pas les eskimos du grand nord...

Répondre Signaler au modérateur
g6d 18.08.2021

C'est suite à ce tyoe d'information que les Guyanais, personnalités politiques ou paw, font leurs choix ? FG est aussi pas mal dans ce genre quand on voit le parti pris rédactionnel de certains articles.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 18.08.2021

L'Angola n'est pas en Afrique de l'ouest... sérieusement...un peu de travail...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2021
les fake news...

efectivement je l'ai vu moi aussi sur reseaux sociaux creoles. Faut croire que F.G. va sur les meme site que moi!!!

c'est vrai qui ya beaucoup de "fake news" maintenant, faut faire attention. N'enpeche que s'il est en vie et bonne santée, pouquoi il fait pas une video sur Facebook avec le journal avec la date du jour pour prouvé qu'il est bien vivan et que c'est une "fake news" comme une personne l'a sugéré sur Facebook...?

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 17.08.2021

C'est donc ce type d'information sur des décès provoqués par le vaccin que souhaite vérifier M.Serville ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
8 commentaires