France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Quatre ans de prison pour l’agresseur du Las Vegas

M. L. T. Lundi 02 décembre 2019
Quatre ans de prison pour l’agresseur du Las Vegas

La victime, qui avait reçu des coups à la sortie de la discothèque, avait été défigurée.

Après une seconde demande de renvoi déposée par l’avocat de la prévenue, Éric Bichara, mais refusée par le tribunal, les magistrats se sont finalement penchés sur l’agression commise à la sortie du Las Vegas, à Cayenne, le 26 octobre. Ce jour-là, au petit matin, une femme d’une vingtaine d’années recevait des coups à la sortie de la boîte de nuit. Elle avait été défiguré, à quoi s’ajoutaient des plaies au thorax. Les médecins lui avaient attribué une incapacité totale de travail (ITT) de vingt et un jours.

Une femme à peine plus âgée a été jugée vendredi au tribunal. Les magistrats, présidés par Chouchou Biffot, ont cherché à comprendre ce geste, sans réellement obtenir de réponse.

« J’avais perdu le contrôle de mes gestes », a déclaré la prévenue, qui a demandé pardon à la victime et à sa famille, venue en nombre. « Ce sont des actes graves, gratuits, et l’alcool — la prévenue était ivre au moment des faits, ndlr — n’excuse rien », souligne Meggie Choutia, pour le compte du parquet. Et de requérir trois ans de prison ferme.

Rappelant brièvement le passé de la prévenue, elle-même victime de plusieurs agressions, dont une très récemment, Me Bichara a plaidé pour « une peine aménageable avec mise à l’épreuve ». Verdict du tribunal : quatre ans de prison, dontun avec sursis, maintien en détention, obligation de soins. L’affaire a été renvoyée sur intérêts civils au 3 juin 2020.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

den97300 03.12.2019
Et ben dis donc, les internautes commentateurs haineux et méprisants.....

....sont de sorties. A en lire les commentaires, certains internautes étaient apparemment présents et bien au courant. Lol. La peine prononcée est une satisfaction pour beaucoup de personnes. Un acte ultra violent, gratuits et sans fondements.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 04.12.2019

Les internautes se mettent au niveau local. Bravo à eux.

Répondre Signaler au modérateur
tronokar 02.12.2019

Deux bougresses complètement bourrées qui s'étripent à la sortie d'une boîte de nuit au lieu de s'occuper de leur ribambelle de chiards abandonnés au domicile, triste civilisation.

Répondre Signaler au modérateur
Pellucci 02.12.2019

@tronokar bah c'est la guyane hein ....Personne ne vous croira ...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
1 commentaire
3 commentaires
1 commentaire
1 commentaire