« Apologie d’actes de terrorisme » : Olivier Goudet attendra son délibéré le 4 février

« Apologie d’actes de terrorisme » : Olivier Goudet attendra son délibéré le 4 février

Olivier Goudet, leader de Tròp Violans, poursuivi pour « apologie d’actes de terrorisme » a été jugé hier matin devant le tribunal correctionnel de Cayenne. L’affaire remonte au 9 novembre, lorsque durant une manifestation il a fait allusion au préfet Érignac, tué par balle en janvier 1998 en Corse par des indépendantistes. Patrice Faure et Éric Vaillant, préfet et procureur à l’époque, ont porté plainte. « Nous savions déjà qu’il n’avait commis aucune apologie de terrorisme et nous avons pu...

France-Guyane 163 mots - 27.11.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus