• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Mouvement social

Agression à Mont-Lucas : Les chauffeurs de bus ne veulent plus traverser cette zone

I.J. Mardi 20 Avril 2021 - 09h57
Agression à Mont-Lucas : Les chauffeurs de bus ne veulent plus traverser cette zone
La ligne 3 de l'Agglo'bus ne desservira aucun des 4 arrêts à Mont-Lucas aujourd'hui (photo d'archives) - Photo : Ramon Ngwete

Hier après- midi, un bus se retrouve piégé par une cohorte de jeunes qui veulent attraper deux filles cachées dans le bus à Mont-Lucas jusqu'à l'intervention de la police Nationale. L'incident a été filmé et a fait le tour des réseaux sociaux. Un spectacle dont le chauffeur se serait bien passé. Aujourd'hui tous veulent marquer le coup : la ligne 3 est coupée jusqu'à demain et plus aucun chauffeur ne veut desservir cette zone tant qu'il n'y aura pas plus de sécurité.

Les usagers de la ligne 3 de l'agglo'bus ont pu constater les dégâts ce matin : aucun bus n'était en circulation. Les syndicats de SEMOP Agglo'bus ont demandé aux chauffeurs de ne pas emprunter cet itinéraire et organisent un débrayage toute la journée. Le service reprendra dès le 21 avril 2021 mais ils réclament la suspension des arrêts au sein de la cité Mont-Lucas. "On en a marre de ces agressions. Hier, le chauffeur est resté bloqué une heure avant que la police n'intervienne. Nous ne sommes jamais en sécurité lorsqu'on entre dans cette cité" dénonce son représentant Mr Allemele.




Ce dernier fait référence à l'agression qui a eu lieu hier après-midi. Alors que le chauffeur stoppait à l'un des arrêts de la cité, deux filles se sont réfugiées dans son bus, poursuivies par une cohorte de jeunes. Alors qu'en accueillant les deux victimes dans le bus, le chauffeur pensait les mettre en sécurité, les jeunes ont encerclé le véhicule et l'auraient même envahi. Le chauffeur aurait dû alors enfermer les filles avec lui dans la cabine jusqu'à ce que la police intervienne. Une heure d'attente, une heure pendant laquelle la circulation de la ligne 3 a ainsi été bloquée. Une résidente a filmé les événements au moment de l'arrivée de la police et effectivement, un mouvement de foule empêche le bus d'avancer. "Et ce n'est pas comme si c'était un incident isolé. Il y a deux mois, un autre chauffeur a failli se faire braquer dans cette cité" raconte Mr Allemele.

Aujourd'hui, l'intersyndicale CFTC-FO veut donc discuter avec la direction de la CACL et de la City agglo pour trouver des solutions plus sécurisées. En attendant, l'intersyndicale réclame la suspension des quatre arrêts qui traversent la cité Mont-Lucas. "Nous souhaitons qu'il n'y ait qu'un arrêt à côté, celui de Stanislas. Cela représente cinq minutes de marche pour les usagers vivant dans le quartier. Nous ne voulons plus être piégés dans ce guet-apens".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

dny973 21.04.2021

Locataires en otage. C'est une prise d'otage pour tous les locataires qui n'ont rien à voir avec ces voyous et ces bandits. Mais je comprends parfaitement les chauffeurs de bus et je les soutiens. On en a marre de l'insécurité. Il n'y en que ça. On ne parle que de covid mais on ne se sent pas en sécurité. Du moins, pour ma part, c'est mon cas. Donc ,il faut que ça change. On le dit souvent mais rien ne change. Alors maintenant, action !!!

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 21.04.2021

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
Une

[PHOTOS] Le site historique du Moulin à vent...

I.J. - Dimanche 25 Avril 2021

A la une
1 commentaire