« On est mort si on rentre en Colombie »

Sans mauvais jeu de mots, la question brûle forcément les lèvres : comment peut-on en arriver à se coudre la bouche soi-même, avec du vrai fil et une vraie aiguille ? Et surtout, quel genre...

France-Guyane 812 mots - 16.10.2009
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir