France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Nouveaux horaires scolaires pour sept communes

R. F. / A. A. Lundi 02 septembre 2013
Nouveaux horaires scolaires pour sept communes

La rentrée 2013 des maternelles et primaires s'annonce particulière. Sept communes se lancent dès aujourd'hui dans de nouveaux rythmes scolaires. Fin de la journée continue et activités périscolaires aménagées... mise au point.

Apatou, Cayenne, Grand-Santi, Kourou, Matoury, Papaïchton, Saint-Georges. Elles sont sept communes à appliquer dès cette rentrée, la réforme des rythmes scolaires impulsée par le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon. Les écoliers de ces communes se rendront désormais en classe quatre jours et demi par semaine, 5h30 par jour. C'est aussi le retour au mercredi matin. Les horaires sont revus et complétés par trois heures hebdomadaires d'activités périscolaires. Aide aux devoirs, sports, photographie, danse, cirque, arts et traditions, la liste est longue.
À Cayenne, 32 établissements sont concernés par la réforme, soit 9 699 (1) enfants. Les nouveaux horaires : de 8h à 11h30 et de 13h15 à 15h. Les activités périscolaires, elles, démarrent cette semaine : le mercredi de 11h à 13h et de 15h à 16h. Elles comptent déjà près de 5 115 inscrits. Une prochaine vague d'inscription est prévue du 2 au 13 septembre. L'école Jean-Macé bat des records, avec 72% d'inscrits.
À Kourou, les 5 459 (2) élèves, de 19 écoles, auront classe de 8h à 11h30 et de 13h45 à 15h30. Les activités périscolaires ne débuteront qu'à compter du 16 septembre. Elles occuperont la plage horaire de 15h30 à 17 h le lundi et le jeudi ou le mardi et vendredi, selon l'école. Trois groupes scolaires, dits en zone prioritaires (Michel-Lohier, Savane et Solange-Patient), auront droit au périscolaire, quatre jours au lieu de deux, de 15h30 à 16h30. Les inscriptions à ces activités restent faibles, environnant les 600 enfants sur dix établissements. Elles se clôturent ce mercredi 4 septembre et devraient se rouvrir début octobre.
PAS D'APPLICATION À RÉMIRE ET CAMOPI
À Matoury, 16 écoles (soit 4 595 (3) élèves) ouvriront leurs portes de 8h à 11 h 30 et de 13h à 15h15. Le mercredi de 8h à 11h. Les activités périscolaires seront proposées de 15h15 à 16h30.
Les horaires des communes d'Apatou (quatre écoles, 1 175 (4) élèves), Grand-Santi (quatre écoles, 1 172 (5) élèves), Papaïchton (deux écoles, 468 (6) élèves) et Saint-Georges (quatre écoles, 966 (7) élèves), n'ont pu être obtenus. Les communes restantes se préparent à mettre en place les nouveaux rythmes, pour la rentrée de 2014. La non-application de la réforme est également envisagée, notamment à Rémire-Montjoly et Camopi.
(1) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(2) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(3) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(4) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(5) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(6) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
(7) Ces chiffres ont été fournis par le rectorat.
- Les Atsem de Cayenne se préparent
Nous sommes en plein après-midi et la classe a repris à l'école Gaëtan-Hermine de Cayenne. Sauf qu'ici, les élèves sont en fait des stagiaires, agents spécialisés des écoles maternelles, et que l'apprentissage opte pour la méthode CEMEA. Le Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active, qui prépare au Bafa et autres qualifications dans le domaine de l'animation, n'a pas pour habitude de gérer des stages de cette taille. « J'appréhendais un peu, confie la présidente Rosemonde de Neef, mais c'est très stimulant, ils ont envie de faire, le groupe est coordonné, il y a une bonne vie collective. » Professionnels depuis de nombreuses années pour certains, les agents réunis dans cette école participent pendant une semaine à la première phase du Bafa : la formation générale. Avec l'arrivée cette année des nouveaux rythmes scolaires, ce sont eux, accompagnés d'un animateur, qui devront organiser les activités périscolaires de 15h à 16h tout au long de l'année scolaire.
Rosalie s'active dans l'atelier peinture. Atsem depuis près de dix ans, elle était un peu surprise de la tenue de cette formation mais finalement n'y voit que du positif. « C'est une bonne chose pour moi, nous pourrons mieux encadrer, d'autant que c'est la première fois que je ferai de l'animation » , explique-t-elle. Tout y passe, la formation revient sur les bases de la vie en collectivité : ranger les chaises, nettoyer les tables, faire la vaisselle. Mais le plus fun, ce sont les ateliers : peinture, pâte à modeler, pliage, moulage... Tania, vient de finir l'atelier pliage et compte bien expérimenter tous les petits trucs et astuces enseignés durant la formation. « On peut faire des choses à partir de rien, des objets de récupération, on vous met dans la tête qu'il faut du matériel pour faire de belles choses, mais en réalité non » , ponctue Tania.
La deuxième phase du Bafa, c'est le stage, généralement en centre aéré, mais pour ces agents, pas besoin d'attendre les vacances scolaires. Ils pourront mettre en pratique leurs nouvelles techniques d'animation durant le temps périscolaire. Une saine émulation pouvait se lire sur les visages d'un atelier à un autre. Les craintes passées, ils sont plutôt motivés, de quoi ravir la présidente, Rosemonde de Neef, qui estime qu'il « suffit de leur faire confiance, de leur montrer qu'ils ont des compétences, des capacités, de vrais savoir-faire. »
Albert ALEXIS
Près de 80 agents des écoles maternelles de Cayenne ont débuté une formation au Bafa depuis le 26 août (DR)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire