« Nous demander ça, c'est juste impossible! »

Des frais d'inscription pharaoniques, allant jusqu'à 2 800 euros, ont été réclamés aux étudiants en formation continue de l'UAG. En cause, un refus de subvention de la Région. Après une mobilisation hier, la situation est en passe de se résoudre.

C'est ce qu'on appelle un joli cafouillage! Hier, au campus universitaire de Troubiran, une poignée d'étudiants en formation continue, soutenue par trois enseignants, se mobilisait contre...
France-Guyane 416 mots - 17.09.2013
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres