• S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mort de Mike : pas d'arrestation mais le scénario se précise

Sébastien ROSELÉ Mercredi 17 juillet 2013
Mort de Mike : pas d'arrestation mais le scénario se précise
La villa de Cogneau-Lamirande où le jeune Mike a perdu la vie, dans la nuit de samedi à dimanche (SR)

Trois jours après le meurtre du jeune Mike (1) , 14 ans, le point sur l'enquête.

1. PAS DE NOUVELLE GARDE À VUE.
Personne n'a été arrêté hier en lien de près ou de loin avec le décès du jeune Mike, 14 ans, tué d'une balle de fusil de chasse dans une soirée privée d'anniversaire, dans une villa de Cogneau-Lamirande.
2. MIKE N'A PAS PRIS PART À LA BAGARRE.
Plusieurs témoins nous l'avaient confié lundi (*), Mike n'avait pas participé à la bagarre entre deux bandes rivales, cette nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures. C'est désormais confirmé. C'est après cette bagarre qu'une des deux bandes était revenue avec des fusils et avait tiré.
3. DEUX FUSILS.
Là aussi, les témoignages recueillis lundi ont été confirmés. Ce sont bien deux armes distinctes qui ont été utilisées pour tirer en marge de la fête. Il s'agirait de deux fusils de chasse. Il y a eu deux coups de feu, peut-être trois. Le premier coup de feu a été tiré en l'air.
4. PAS VISÉ ?
Il semblerait, mais ce n'est pas encore totalement confirmé, que Mike n'était pas visé par le coup de feu qui l'a atteint mortellement à la nuque. Il ne s'agirait donc pas, juridiquement parlant, d'un meurtre mais d'un accident. Cela étant, il convient d'être prudent. Car même si le tireur n'avait pas l'intention de mettre fin aux jours d'un adolescent, il a quand même tiré un coup de feu à proximité d'une soirée où il y avait beaucoup de monde. Un geste que l'on peut qualifier, au minimum, d'inconscient.
5. LE SUSPECT AU FUSIL.
Un adulte a été placé en garde à vue lundi puis laissé libre (2). Cet homme était venu à la soirée avec un fusil de chasse. Plus précisément, il l'avait laissé dans le coffre de sa voiture. L'arme a été retrouvée lundi chez un de ses amis. Les deux hommes, ainsi qu'un mineur qui souffrait d'une fracture du poignet résultant de la bagarre qui a précédé le drame, ont été placés en garde à vue. L'homme ne se serait pas servi du fusil, selon nos informations. Mais cela reste à vérifier.
6. MIKE SERAIT VENU AVEC DES ADULTES.
Le jeune Mike n'est pas venu seul mais avec des amis, dont certains sont majeurs, à cette soirée. Et parmi ces majeurs, on trouve l'homme au fusil placé brièvement en garde à vue lundi.
7. UNE SOIRÉE ET UNE VIDÉO.
La soirée de samedi était organisée par un homme qui avait loué une villa. Le but était de fêter l'anniversaire d'un ami. Selon le procureur, même s'il s'agissait d'une soirée privée, tout le monde pouvait entrer. Il y avait au moins deux cents personnes. Une vidéo a même été tournée. On ne sait pas si la fusillade a été enregistrée.
8. ET MAINTENANT ?
Ce sont les gendarmes de la section de recherches, spécialisée dans les crimes et délits les plus graves et les plus complexes (exemple : l'affaire du meurtre de Maurice Méthon) qui enquêtent. Ces gendarmes, tout comme le procureur, se montrent très discrets sur les éléments dont ils disposent et notamment sur les résultats de l'autopsie de Mike, pratiquée lundi après-midi.
(1) Lire nos éditions de lundi et d'hier
(2) Lire nos éditions de lundi et d'hier

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire