France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
justice

Meurtre place Mentel : le complice acquitté, le meurtrier condamné par défaut

Jeudi 19 Septembre 2019 - 03h10
 Meurtre place Mentel : le complice acquitté, le meurtrier condamné par défaut
Me Mustapha Khiter / photo BD - BERNARD DORDONNE

La première audience de la 9e session de la cour d’assises de Guyane qui s’est tenue sur trois jours a été clôturée par un acquittement du seul des deux accusés qui a comparu dans cette affaire de meurtre.

Les faits se sont déroulés le 11 octobre 2015 vers 5 heures, place Mentel, à Cayenne.

Lorsque les policiers de la surêté urbaine du commissariat de Cayenne en charge de l’enquête sont arrivés sur le lieu de l’agression, ils ont découvert un homme inconscient allongé au sol avec une blessure à la tête. La victime était identifiée comme étant John Randerson Monteiro. Il a été transporté aux urgences du centre hospitalier de Cayenne par les sapeurs-pompiers, avec un pronostic vital engagé.

Une semaine après les faits, la victime décède à l’hôpital. Le jour du décès, le parquet de Cayenne, par réquisitoire introductif en date du 16 novembre 2015 ouvre une information judiciaire. Un mandat de recherche était délivré à l’encontre des deux meurtriers présumés Jeferson Ferreira Brito et Rodrigo Santos Santana.

Des recherches infructueuses

Les deux accusés, âgés tous les deux de 20 ans à l’époque, ont été identifiés par le témoignages des nombreuses personnes présentes le jour des faits.

L’autopsie pratiquée sur la victime a permis à l’expert de conclure que le décès était en rapport avec un traumatisme crânien grave, occasionné par un tir par arme à feu à projectile unique, entraînant une hémorragie méningé et cérébrale et dans le deuxième temps une mort cérébrale. Sur le plan médico-légal, la mort était la conséquence d’un tir par arme à feu à projectile unique, provoqué par une tierce personne.

Lors du procès devant la cour d’assises qui s’est déroulé sur trois jours, du 9 au 11 septembre, seul Jeferson Ferreira Brito était dans le box des accusés. Il a été interpellé deux ans après les faits soit le 5 décembre 2017.

Les recherches entreprises pour retrouver Rodrigo Santos Santana, l’autre accusé, ont été infructueuses. Il n’était donc pas présent à la barre. Il a été condamné par défaut en son absence à la peine de 20 ans de réclusion criminelle.

Me Mustapha Khiter, qui assurait la défense de Jeferson Ferreira Brito a insisté, dans sa plaidoirie, sur la requalification des faits en complicité de meurtre pour son client.

L’avocat a regretté que l’enquête soit restée au point mort pendant presque deux ans. « Les investigations ont été relancées après l’arrestation de son client suite à une dénonciation. Depuis le départ, il a toujours contesté sa participation », indique l’avocat.

Me Mustapha Khiter a parlé d’une enquête bâclée. Selon lui, son client n’a pas eu le temps de se défendre devant le juge d’instruction car il n’y a pas eu de confrontation avec les personnes qui l’accusaient. Il a fait remarquer aux jurés que le tireur, absent de l’audience, a eu plusieurs altercations avec la victime notamment une agression qui a été filmée dans une station-service. Il a mis en exergue plusieurs témoignages alimentés sur la rumeur qui mettent en cause son client.

à l’issue du délibéré, les juges et les jurés de la cour d’assises ont acquitté Jeferson Ferreira Brito. Ils ont condamné Rodrigo Santos Santana en son absence à la peine de 20 ans de réclusion criminelle.

Bernard DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
Une

Xavier Harry récompensé à New York

FXG à Paris - Lundi 21 Octobre 2019