France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
tribunal

Le capitaine a disparu et le matelot reste en prison

En droit maritime, le responsable légal d’un navire, c’est l’armateur, via le capitaine, son représentant à bord (1). Dans le dossier évoqué ce vendredi 18 octobre au TGI de Cayenne, l’armateur, nul ne sait trop qui et où il est. Le capitaine, bien que convoqué, a disparu dans la nature. Il avait été placé sous contrôle judiciaire. Conséquence, dans le box, seul un matelot est présent. Curieuse inversion des rôles donc, dans ce dossier d’arraisonnement d’une tapouille brésilienne en action...

France-Guyane 414 mots - 24.10.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres