France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

La première école de Rémire,un joyau du patrimoine

La première école de Rémire,un joyau du patrimoine

Bâtis au cœur de l’habitation Beauregard, Il ne reste plus à Rémire que deux vestiges originaux de la période coloniale : la mairie et l’école. Inscrite au Loto du patrimoine (lire par ailleurs) , cette dernière est restée quasi intacte depuis la fin du XIXe siècle.

En 1883, la Guyane ne compte que neuf communes. Rémire-Montjoly n’existe pas encore en tant que telle. Ce qui sera plus tard le bourg de Rémire est assimilé à l’Île de Cayenne avec pour point d’ancrage la ville capitale.

En 1885, Iracoubo et Sinnamary possèdent déjà leur école primaire. Le décret du 25 février 1891 promulgué en Guyane, enregistre la naissance de Rémire. La seconde est celle de la commune de Matoury, plutôt que «  Tour de l’Île  ».

Le 28 octobre 1891, le bulletin officiel de la...

France-Guyane 834 mots - 27.06.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres