France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

L’esclavage est un attentat contre la dignité humaine

L’esclavage est un attentat contre la dignité humaine

Le titre retenu pour cet article provient du premier considérant énoncé dansle décret du 27 avril 1848 portant abolition de l’esclavage dans les colonies françaises : « Considérant que l’esclavage est un attentat contre la dignité humaine ». On sait moins que l’abolition du système esclavagiste français sur le plan juridique est intervenue en trois phases.

Une abolition en trois phases

La première résulte du décret du 4 mars 1848 du gouvernement provisoire qui a institué, auprès du ministre provisoire de la Marine et des Colonies François Arago, la Commission d’abolition de l’esclavage « pour préparer, dans le plus bref délai, l’acte d’émancipation immédiate dans toutes les colonies de la République ».

La deuxième, qui est la plus connue, est incarnée par le décret du 27 avril 1848 portant abolition de l’esclavage dans les colonies françaises,...

France-Guyane 1683 mots - 13.06.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres