France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

L’avocat général a requis de 18 à 20 ans de réclusion criminelle pour les accusés

L’avocat général a requis de 18 à 20 ans de réclusion criminelle pour les accusés

La quatrième journée du procès lié à la mort violente de Patrice Clet a vu témoigner le dernier des accusés. Les avocats des parties civiles, l’avocat général et l’avocate du tireur présumé ont effectué leur plaidoiries et réquisitions.

La journée d’hier du procès des meurtriers présumés de Patrice Clet, l’ancien conseiller général tué en novembre 2016, à son domicile de Rémire-Montjoly, a été marquée par plusieurs événements.

Le plus marquant a été la manifestation des collectifs Tròp Violans et des 500 Frères, dans la matinée, qui ont scandé des messages au bas de l’immeuble abritant la cour d’assises à Cayenne. Cette mobilisation, aux cris d’ « assassins  » et de «  meurtriers  » a fait s’interrompre le procès. Les leaders...

franceguyane.fr 1711 mots - 22.11.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres