France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’accusée dit avoir menti sur toutes ses déclarations en garde à vue

Jeudi 6 Juin 2019 - 03h55
L’accusée dit avoir menti sur toutes ses déclarations en garde à vue
Me Emile Tséfu Me Virginie Fettler et Me Rudy Constant défendent Nadia - BERNARD DORDONNE

Depuis hier, la cour et les jurés de la septième session de la cour d’assises de Cayenne examinent l’affaire de Nadia Vilhena de Aguiar, accusée de complicité dans le meurtre de l’homme d’affaire guyanais Maurice Méthon. Le verdit sera rendu vendredi.

Maurice Méthon avait été braqué à son domicile, frappé puis enlevé et abattu d’une balle en pleine tête en septembre 2011. Le cadavre calciné de Maurice Méthon avait été retrouvé dans son véhicule, entièrement incendié, sur le site de la crique Patate à Montsinnéry-Tonnégrande.

Dans cette affaire, seule Nadia Vilhena de Aguiar, serveuse au restaurant de la victime avait fait appel de sa condamnation.

En première instance, elle avait été condamnée à 15 ans de prison. Elle avait fait appel et la peine avait été alourdie à 20 ans de réclusion. Ses avocats se sont pourvus en cassation. L’affaire a été annulée par les juges de la cour de cassation pour vice de forme d’où un nouveau procès en appel.

« Pour vous l’amour c’est l’amnistie ? »

Hier, les temps forts de cette première journée de procès ont eu lieu dans l’après-midi, notamment avec le passage à la barre de l’accusée. La justice lui reproche d’avoir donné des informations sur le contenu d’un coffre-fort installé au domicile de Maurice Méthon, d’avoir averti le jour des faits du départ de sa fille du restaurant pour aller chez ses parents. Des informations qui selon l’enquête a permis aux trois malfrats de rentrer dans sa demeure sans effraction.

En prenant la parole, l’accusée a renié toutes les déclarations qu’elle avait faite en garde à vue. « J’ai menti en mettant en cause Carole, j’ai menti sur M. Méthon. Avec tous ses mensonges je n’arrive pas a m’en sortir. Je porte un fardeau trop lourd pour moi. J’étais prisonnière de mes mensonges. Aujourd’hui, je veux dire la vérité dans cette affaire je n’ai rien fait, ce n’est pas moi qui ai donné les informations à Nao », a indiqué l’accusée en ajoutant que « l’amour m’a rendue aveugle ».

La président de la cour Marie-Laure Piazza a ironisé : « Pour vous l’amour c’est l’amnistie ? »

« Je laisse Nadia avec sa conscience »

Carole Méthon avait été mise en cause au début de l’affaire et placée en garde à vue. Hier elle a dit son incompréhension à la barre. « On ne comprend toujours pas pourquoi il y a eu autant de violence ce jour-là. Ils ont cambriolé mon père, mais pourquoi l’ont-ils tué et brulé ? Ma vie et celle de ma mère sont détruites », a-t-elle expliqué.

Concernant Nadia Vilhena de Aguiar, Carole Méthon se dit amer : « Elle faisait partie du personnel qui avait le plus de problème avec mon père. Elle a été cinq fois mise à pieds. Il n’y a rien qui va satisfaire notre souffrance. Je laisse Nadia avec sa conscience », a-t-elle lancé en regardant l’accusée dans les yeux.

Aujourd’hui, les jurés vont entendre Nao, l’ex compagnon de l’accusée ainsi que le petit-fils de Maurice Méthon, fils de Carole, qui était présent le jour des faits.

Bernard DORDONNE

Me Emile Tséfu Me Virginie Fettler et Me Rudy Constant défendent Nadia - BERNARD DORDONNE
Me Emile Tséfu Me Virginie Fettler et Me Rudy Constant défendent Nadia - BERNARD DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

joko973 06.06.2019

Encore une innocente derrière les barreaux. Elle a pourtant trois avocats qui lui ont fait la leçon...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
2 commentaires
4 commentaires
A la une
2 commentaires