France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK

« Il est socialement réinsérable, s’il en fait le choix »

« Il est socialement réinsérable, s’il en fait le choix »

Deuxième journée du procès de Fernand Battista Leite, jeune homme d’origine brésilienne accusé du braquage de la bijouterie Rigolet, à Cayenne, le 27 mai 2010. Un fait qui, à l’époque, avait largement défrayé la chronique, puisqu’il s’inscrivait dans une série d’attaques de commerces commis, dans la ville-capitale, entre le 19 mai et le 7 août, à main armée, par un groupe d’individus. Deux d’entre eux avaient été appréhendés peu après, mais Fernando Battista Leite avait réussi à passer à...

France-Guyane 703 mots - 15.05.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus